Édito de janvier 2017

Comme chaque année il est de tradition de s’échanger les vœux. Je souhaite à chacun d’entre vous tous mes vœux sincères de bonheur, de réussite et de santé.

L’année 2016 s’est achevée sans avoir exaucé le vœu le plus cher à chacun d’entre nous, retrouver la sérénité et la paix. Les évènements dramatiques de 2015 nous avaient amenés à annuler ou reporter certaines manifestations. Dans un climat tout aussi difficile nous avons souhaité maintenir toutes les manifestations qui animent tout au long de l’année notre village :
Chasse aux œufs – 1ère édition du salon des vins – gala de danse – brocante – fête du sport – concerts à l’Eglise – exposition de peintures – bourse aux jouets et vêtements etc …

Merci à tous les bénévoles et aux équipes municipales qui œuvrent pour le plaisir de tous.

2016 c’est la naissance de la nouvelle communauté d’agglomération PLAINE VALLEE – Forêt de Montmorency. Les compétences de cette nouvelle entité ne sont pas encore définitivement définies et je ne manquerai de vous informer lorsque la mise en place sera achevée.
2016 c’est l’arrivée des travaux de prolongement de l’A16 avec le lot de nuisances pour certains et déjà le paysage Attainvillois s’en trouve transformé.
2016 c’est enfin l’approbation de notre PLU avec hélas l’obligation pour notre commune d’avoir 25% de logements sociaux.
Autant de changements importants qui s’imposent à nous.

Si je vous laisse découvrir, au fil de votre lecture de notre «Gazette Attainvilloise» les divers travaux réalisés en 2016 et les projets pour 2017 je me dois de vous exposer ce qui n’a pas été fait et pourquoi.
Absences des illuminations de Noël : dans un contexte budgétaire difficile et tendu, dépenser 13 000,00 € d’installation d’illuminations (et non 2000 ou 3000 € comme certains le pensent), hors coût de la consommation, pour un résultat plus que médiocre comme vous avez été nombreux à me le faire savoir les années précédentes, me parait déraisonnable voir inacceptable. Nous étudions d’ores et déjà pour 2017 des éclairages moins onéreux et moins énergivores tant pour les illuminations de Noël que pour les éclairages de tous les bâtiments communaux.
La boulangerie : pourquoi rien n’est-il encore fait ? Notre dernier locataire vient d’être relogé et le projet, toujours d’actualité se concrétisera au cours de cette année ou du moins les travaux seront commencés. La volonté à elle seule ne permet pas toujours d’accomplir ce que l’on souhaite, quand on le souhaite, la patience liée à la volonté le permet davantage.

Votre Maire,
Odette LOZAÏC