Édito du mois d’octobre 2017

Les vacances ne sont plus qu’un souvenir, 165 enfants ont retrouvé le chemin de notre école primaire. Le nombre de classes a été maintenu cette année encore mais les très fortes baisses d’élèves enregistrées chaque année nous laissent à penser la fermeture d’une classe pour la rentrée prochaine. Certains cependant aiment à affirmer que nous ne pouvons accueillir de nouveaux Attainvillois ?

Septembre a vu arriver notre premier marché, certes bien arrosé, mais néanmoins particulièrement bien accueilli. Celui de décembre réservera quelques surprises avec l’inauguration des illuminations de Noël que l’absence, l’année passée, avait déçu.

Il y a tout juste un an les travaux de prolongement de l’A16 démarraient. Aujourd’hui le secteur de la Croix verte est déjà largement transformé, les travaux avancent à grands pas. D’ici la fin de l’année les gros travaux s’éloigneront d’Attainville, laissant la place aux nouveaux ronds-points où il peut être quelquefois difficile de repérer la bonne sortie.

Précédemment, je vous faisais part des incivilités croissantes quant aux stationnements anarchiques, sur l’ensemble de la commune, à la vitesse excessive, au non respect des sens interdits. J’espérais naïvement que la période de vacances, propice à la détente amènerait chacun à prendre de bonnes résolutions mais je constate amèrement que rien a changé. Attendez-vous l’accident irréparable pour réagir ?
Il est de la responsabilité du Maire d’installer tous les panneaux et dispositifs onéreux que vous financerez inutilement à travers vos impôts, mais la maîtrise de votre pied sur l’accélérateur vous appartient tout comme la réflexion sur votre lieu de stationnement. Le chacun pour soi en matière de sécurité n’a pas sa place.

Votre Maire,
Odette LOZAÏC